Voir en volume, pas si simple !

Comment lire un volume


Histoire de volume en architecture


Quid du volume

Voir en volume, pas si simple !
Difficile quand on regarde le plan de notre futur appartement ou future maison d’imaginer sa configuration définitive. Certes on peut se rendre compte des séparations en pièces, la grandeur de celles-ci, les rangements, les parties utilitaires (cuisine, salle de bains…) mais comment se rendre compte à partir d’un schéma en deux dimensions, aussi précis soit-il, de l’allure réelle du lieu dans lequel nous avons choisi de vivre, bref de son volume. La planitude ne peut nous donner qu’un aperçu théorique de notre espace de vie.

Les grande découvertes

Il a fallu tout un contexte historique, la certitude de la rotondité de la terre, grâce aux grandes découvertes, l’observation d’un monument déjà empiriquement construit, le dôme de la cathédrale Santa Maria del fiore, pour qu’à Florence jaillisse à la fin du 15ème siècle l’approche de la 3ème dimension, la profondeur . ! ainsi est née la compréhension de la désormais indispensable perspective et avec elle la science des volumes.
Dès lors toute une génération de peintres, d’architectes, va s’employer à traduire dans leurs œuvres cette dimension de la vie. Si les plasticiens au fil du temps ont adapté leurs techniques en fonction des matériaux, des évolutions, des recherches, passant du réalisme à l’abstrait du volume à l’a-plat, pour les architectes, la voie était tracée et désormais dans les plans qu’ils conçoivent une place prépondérante est offerte à l’appréhension de la future réalisation dans toutes ses dimensions.

l'architecte de l'organisation

C’est dire que l’architecte est indispensable non seulement pour construire les murs, mais au-delà ! Ainsi le projet qu’il nous soumet ne nous permet pas seulement de voir de quelle façon est divisée nos 25, 60, voire 100 ou 150 m2, mais grâce à ses yeux habitués à voir en volume, même sur le papier, nous pouvons imaginer dans sa réalité quelle sera notre prochaine demeure.
L’architecte saura ainsi nous guider dans nos choix de mobilier, nous faire évoluer si les espaces de rangement seront ou non suffisants, nous laisser entrevoir si nous pourrons ultérieurement installer un bureau dans la chambre de notre petit dernier quand il ira à l’école, ou encore si nous pourrons prendre nos repas dans la cuisine en toute simplicité ou installer un coin dîner quand toute la famille sera réunie.
Grâce à la science des volumes qu’il a acquise durant sa formation et que son expérience lui a permis de développer, l’architecte devient ainsi un collaborateur de l’organisation de notre vie quotidienne, presqu’un ami qui restera parmi nous même quand sa mission sera terminée, tellement sa présence marquera notre mode de vie, puisque c’est avec lui que nous aurons élaboré nos choix jusqu’au moindre détail, des détails qui nous rendront la vie facile, agréable, confortable. Une vie dans laquelle notre espace prendra toute son importance, toute son ampleur pour notre bonheur et nôtre bien être.