Un haussmannien pas si classique

Une ribambelle de petites boîtes rythment la bibliothèque


Rien de plus banal qu'un linéaire d'une bibliothèque standard. Les livres s'entassent sur les étagères qui flambent sous leur poids. Ces bibliothèques servent très souvent de points de stockage, ne possèdent aucun attrait esthétique particulier et ne mettent pas en valeur leur précieux contenu. Alors quelles sont les alternatives pour sortir de cette monotonie et donner un caractère singulier à ce meuble ?


Constat

Dans cet appartement, les livres occupent plusieurs bibliothèques réparties sur le salon et la salle à manger, mais cet espace à vivre doit être réduit pour accueillir une chambre. Regrouper tous les meubles dans une pièce plus réduite serait invivable.
Les propriétaires ont donc confié la mission d'architecture intérieure à Fables de murs pour créer ce nouvel espace de vie modulable.
 

Réalisation avant après


Réponse de l'architecte d'intérieur

Dans ce double séjour, il aurait été simple de refermer la double portes pour créer une chambre d'un côté et la pièce de vie de l'autre, mais cette pièce à vivre aurait été vraiment trop petite. L'architecte d'intérieur a donc choisi de repousser la cloison d'un tiers de la largeur de la pièce pour laisser le minimum d'espace à la chambre soit la longueur du lit plus le passage pour en faire le tour.
La cloison n'est pas construite de part en part, sa large ouverture permet de laisser passer le regard vers la baie vitrée de la chambre et donc d'agrandir les perspectives. Un pan coulissant s'ouvre et se ferme en fonction du besoin d'intimité.
Avec la construction de cette cloison, le nouveau séjour se retrouve accessible par une succession de portes incohérentes.
En revanche, la perspective de la pièce à vivre vers l'entrée est très importante pour agrandir visuellement l'espace et éviter tout oppression.
Pour conserver cette impression, pour lier l'entrée et la pièce de vie et pour donner un caractère singulier au séjour, l'architecte d'intérieur a dessiné une bibliothèque contemporaine jouant de pleins et de vides, de noir et de blanc. Son caractère formel vient contraster avec le classicisme de cet appartement haussmanien.
Elle est constituée d'une ribambelle de boîtes laquées noires brillantes reliées entre elles par des étagères laquées blanches brillantes. Les boîtes semblent être fixées de manière aléatoire sur le mur quand aux étagères, leurs longueurs et leurs hauteurs sont variables pour accueillir différentes formats de livres ou de sculptures. Noir et brillant comme les boîtes, le téléviseur s'intègre et s'efface à la fois. Dans l'ancien passage de porte, les boîtes noires sans fond laissent passer tous les regards.

Cette pièce à vivre se complète par la création d'une chambre avec une douche espionne.

La pièce de vie avant

L'espace de vie était divisée en deux pièces de surfaces presque égales, ne permettant pas l'installation d'une table de salle à manger et d'un canapé.

L'espace de vie après

La pièce de vie principale a été agrandie en reculant la séparation d'environ 75 cm. Ceci a permis d'implanter une grande bibliothèque qui anime la pièce, de prolonger les perspectives vers le couloir au travers de l'ancien passage de porte et d'installer une table et un canapé dans la pièce de vie.

L'espace s'ouvre et se ferme en fonction des besoins


Une cloison mobile

La porte coulissante glisse derrière la bibliothèque et ouvre le regard sur la fenêtre de l'autre pièce tout en gardant l'intimité de cette dernière.

La bibliothèque filtre les regards depuis le couloir de l'entrée.

La bibliothèque sert aussi de claustra, en filtrant les regards depuis l'entrée. Elle introduit et unifie à la fois les deux espaces pour les agrandir mutuellement.

Confiez-nous votre projet architectutrale

Révélez, meublez, modulez votre espace en confiant votre projet aux architectes d'intérieur de Fables de murs par formulaire ou par téléphone au 01 43 08 56 69