Transformation d’un garage en petit chalet

Une architecture traditionnelle revisitée


Comment l'architecte d'intérieur révèle le potentiel d'un bâtiment grâce à son analyse et sa créativité


Localisation : Sixt-Fer-à-Cheval
Surfaces au sol : 36m2
Durée de l’étude : 4 mois
Durée d’instruction du permis de construire : 7 mois
Durée estimative des travaux : 8 mois
Architectes intérieurs : Laetitia Viallon & Jean-François Piron

Contexte

Suite à l’achat d’un terrain avec garage sur les hauteurs de Sixt-Fer-à-Cheval en Haute-Savoie, un couple avec deux enfants souhaite dans un premier temps, transformer le garage en petite résidence secondaire pouvant accueillir “confortablement” 6 personnes. Cet espace est destiné à de courts séjours pour profiter des domaines skiables et des autres plaisirs de la montagne. Ayant déjà fait appel aux architectes intérieurs de Fables de murs pour la réalisation de leur résidence principale, cette famille nous a naturellement confié cette nouvelle mission.

Réalisation projeté

Transformation d’un garage en petit chalet

Analyse des lieux

Ce garage en très bon état est implanté à 970m d’altitude au pied d’un bosquet et offre une vue dégagée à l’ouest sur la vallée du Giffre et au sud sur la pointe de Sale. Sa structure traditionnelle en bois, de type poteau/poutre est bardée de planches d’épicéa avec des joints couverts selon le principe des bâtiments agricoles locaux. Elle repose sur une ceinture, en forme de U, en béton banché semi enterrée dans le flan de la montagne. Il dispose d’un étage d’une hauteur limitée considéré comme un grenier et d’un appentis adossé sur la façade sud. Il n’est ni relié à l’électricité, ni à l’eau, ni à une fosse septique. À l’exception des portes de garage, le bâtiment est totalement aveugle. Les toitures en tôle ondulée sont vétustes.

L’objectif du Projet

De manière générale, cette mission d’architecture intérieure consiste à créer dans un minimum de surface une petite habitation chaleureuse dont l’esthétique extérieure s’harmonise avec l’architecture vernaculaire.
L’intérieur devra être plus contemporain et totalement optimisé pour offrir 3 couchages double et indépendants, une pièce de vie la plus grande possible ouverte sur un coin cuisine et une salle d’eau avec toilettes.
À l’extérieur, il sera nécessaire d’implanter un local technique pour ranger le matériel de ski et les objets liés au jardin.
Le budget de travaux limité implique des choix économiques importants.

Détail du projet

Les architectes intérieurs interpelés par le panorama qu’offre ce terrain, proposent de détruire l’appentis pour que la bâtisse puisse bénéficier de ces vues, de la luminosité et de la chaleur de ces expositions.
Ce choix permet également d’intervenir sur une surface restreinte à 20m2 et close limitant les coûts.
Tout le bardage initial sera conservé. Seul, les portes de garage vont être déposées et réutilisées pour le local technique. Tous les murs seront fortement isolés par l’intérieur. Pour gagner de la hauteur à l’intérieur, la toiture sera isolée par l’extérieur selon la méthode Sarking et recouverte de Bacacier anthracite.
Les 4 ouvertures verticales se concentreront sur la façade ouest dans l’axe du faîtage. Les deux portes vitrées du rez-de-chaussée serviront également de porte d’entrée.
Une grande baie fixe horizontale sera placée sur la façade Sud afin de pouvoir contempler les montagnes. Une petite fenêtre sur le pignon Est de l’étage complétera l’apport de lumière naturelle.
Les baies vitrées en bois avec un double vitrage, leurs tableaux extérieurs et leurs bavettes métalliques seront laqués d’une teinte proche du noir pour valoriser le bardage foncé.

L’ancien appentis laisse place à une terrasse. Le mur du fond est habillé par les anciennes portes du garage donnant accès à un rangement pour le matériel sportif et les produits destinés à l’extérieur.

Cette habitation sera chauffée par le poêle mais aussi par un plancher chauffant au rdc et deux radiateurs électriques à inertie à l’étage. Elle disposera d’un système de ventilation à double flux.

La fosse septique compacte avec un drainage vertical se placera au Nord au pied du bâtiment.
Tous les réseaux d’alimentation d’eau et électrique de la maison seront enterrés.

Le permis de construire est actuellement en cours d’instruction. Les travaux doivent commencer en juillet 2014.
 

Façade ouest projetée


Description détaillée de ce projet de transformation d’un garage en chalet


Confiez nous votre projet architectural

Transformation d’un garage en petit chalet
Pour révéler, personnaliser, optimiser votre espace, confiez votre projet à nos architectes intérieurs par formulaire
par téléphone au 06 65 04 16 38.