Optimiser un appartement



Optimiser un appartement
En pleine crise du logement, les problématiques d’aménagement des appartements existants deviennent une préoccupation majeure de beaucoup de citadins.
À la recherche de précieux mètres carrés, les architectes intérieurs de Fables de murs font preuve de créativité, d’ingéniosité, et d’une très bonne maitrise de l’espace et des usages dont l’Homme a besoin. L’optimisation d’un appartement a pour objectif de “rentabiliser” la surface habitable : faire un maximum de choses dans un minimum de surface. Mais elle ne doit pas se traduire par une surcharge de l’espace. Cette optimisation doit aussi créer une sensation d’espace généreux, personnaliser et valoriser l’appartement.
Les architectes intérieurs de Fables de murs analysent les modes de vie, les besoins, s’interrogent sur les habitudes, recherchent des astuces pour trouver les meilleures optimisations de l’espace.
Chaque projet est unique, cependant différentes approches s’envisagent pour optimiser un appartement, les plus courantes étant :
•l’optimisation des circulations,
•Regroupement des fonctions techniques
•Modularité des meubles ou des pièces
•Décloisonnement de l’appartement
Ces 4 approches peuvent s’employer seules ou se combiner en fonction des projets.

•L’optimisation des circulations

En fonction de la forme des appartements, l’optimisation des circulations s’envisage selon deux principes :
-Le premier consiste à créer une pièce de vie centrale et d’y inclure la surface destinée à la distribution des pièces. La surface de circulation se dissimule entre les meubles, et permet d’agrandir la pièce principale. Ce principe implique le bon positionnement des autres pièces pour que leur accès soit possible.
-Le deuxième principe consiste à attribuer une autre fonction dans l’espace de circulation afin de lui donner un autre attrait et libérer les autres pièces cet usage.
Le projet ci-dessous illustre ces deux principes d’optimisation des circulations. Cet appartement de 68m2 comportait initialement une entrée et un dégagement d’une surface 11m2 isolant la pièce de vie de la cuisine. En décloisonnant la surface de circulation, les architectes intérieurs ont agrandi les perspectives de la pièce de vie. En dessinant une grande bibliothèque/bureau, l’entrée est devenue multi-fonctionnelles. En plus des usages apportés, ce meuble est une entité à lui seul, il redessine le lieu et modifie totalement la perception de l’espace. Retrouvez le détail de cette architecture intérieure dans l’article : “Optimiser de surfaces perdues dans un appartement de 68m2”

Photos de l'entrée vue avant et après l'optimisation.


•Regroupement des fonctions techniques

Le principe consiste à regrouper les fonctions techniques comme la cuisine, la salle d’eau, les wc, des rangements dans un minimum de surface et d’attribuer les m2 gagnés aux autres pièces pour qu’elles soient plus spacieuses.
Mais au-delà des regroupements de fonctions, les architectes intérieurs réfléchissent aussi sur les surfaces attribuées aux fonctions. Ils interrogent nos habitudes pour restreindre au maximum la surface dédiée à l’usage sans en retirer son confort.
Le studio de 30,5m2 ci-dessous illustrent à la fois le regroupement de toutes les fonctions techniques, et la restriction des surfaces dédiées à chaque usage. Initialement le coin cuisine et la salle d’eau avec wc occupaient 6,93m2. En optimisant les fonctions techniques, l’architecte intérieur a réduit cette surface à 3,93m2 ce qui lui a permis de créer un espace de couchage indépendant dans ce studio. Le coin cuisine mis dans un placard s’ouvre ou se ferme en fonction du besoin. Sur une largeur de 1,20m, il contient une plaque domino, un évier, un égouttoir, un mini plan de travail, un réfrigérateur, un micro-onde et des rangements. La salle d’eau est constituée d’une grande douche 1,20m x 0,70m d’une vasque et de rangement. L’architecte intérieur a pensé cette salle d’eau comme un grande douche s’ouvrant directement sur la chambre et intégrant un coin lavabo. Cette astuce réduit considérablement sa surface. Les toilettes s’offrent le luxe d’être indépendantes et d’accueillir également une machine lavante/séchante. Cette machine se place sous les étagères de la salle d’eau.
L’optimisation de ce studio est pensé comme un puzzle, tout s’emboite aucune place n’est perdue.
Retrouvez le détail de ce projet dans l’article : “Création d’un espace de couchage indépendant dans un studio”

Photos du studio avant et après optimisation et détail de la salle d'eau


•Modularité d’un espace ou des meubles

La modularité d’un meuble est un principe d’optimisation très souvent utilisé et permet de gagner beaucoup de place comme les canapés convertibles en lit. Les architectes intérieurs réalisent aussi des meubles sur mesure regroupant différentes fonctions comme la bibliothèque / bureau décrite plus haut.
La modularité de la surface d’un espace peut s’envisager par la mobilité de ses cloisons; en ouvrant ou fermant de grandes parois coulissantes, l’espace s’agrandi ou se réduit, les fonctions s’éclipsent ou s’ouvrent, l’isolement ou le partage deviennent possibles. La cloison coulissante de ce projet dissimule un coin couchage d’un coté et le dressing de l’autre. En ouvrant, la porte coulissante la chambre s’agrandie et en la fermant elle permet de s’isoler. Retrouvez le détail de ce projet dans l’article : “Optimisation d’un appartement d’une pièce”

Photo du jeu de portes coulissantes


•Modularité d’une pièce

En fonction des modes de vie, la modularité des pièces s’envisage aussi en réunissant ouvertement des fonctions comme une chambre/salle de bain. Cette association constitue une pièce unique et nécessite l’utilisation d’un mobilier et de matériaux spécifiques pour éviter que la chambre ressemble à une salle de bain et inversement ; Dans le projet de suite parentale ci-dessous, les architectes intérieurs bannissent les matériaux traditionnels associés à la salle de bain comme le carrelage. Les éléments de salle de bain sont posés comme des meubles. La baignoire est légèrement décollée du mur comme une commode, le lavabo s’apparente à une coiffeuse accueillant des bijoux. Cette coiffeuse reprend les mêmes finitions que le bahut situé en face du lit. Ces deux fonctions forment une pièce homogène. Retrouvez le détail de cette architecture intérieure dans l’article : “Rénover une maison de 140m2”

Photo de la suite parentale
Optimiser un appartement

•Décloisonnement de l’appartement

Le décloisonnement permet d’associer la surface de plusieurs pièces pour en constituer une plus grande. Ce décloisonnement peut être total, ou partiel. Ainsi, les architectes intérieurs jouent avec les hauteurs, les largeurs, des cloisons ou utilisent du mobilier comme cloison pour dissimuler des fonctions. L’objectif est de créer des espaces plus grand, visuellement plus généreux, et d’agrandir toutes les perspectives.
Dans le projet, ci-dessous les architectes intérieurs ont totalement décloisonné la pièce de vie pour agrandir les perspectives. Ils ont marqué une différence de niveau dans la pièce pour signifier l’emplacement de l’espace dinatoire, de l’espace de détente. Cette marche sert aussi à prolonger la vue en contre-plongée sur la cour arborée. Pour cacher les fonctions techniques de la cuisine, les architectes intérieurs ont dessiné deux meubles séparés par un passage, derrière lesquels se cachent le réfrigérateur, le congélateur, le four, les machines à laver la vaisselle et le linge et la chaudière. Limités en hauteur, ces meubles laissent passer le regard pour profiter du volume intégral de la pièce. Retrouvez le détail de cette architecture intérieure dans l’article : “ loft de 50m2 dans une ancienne miroiterie”.

Photo de l'espace dînatoire et des meubles/cloison


Confiez-nous votre projet architectural

Optimiser un appartement
L’optimisation d’un studio, d’un appartement, d’une maison apporte beaucoup de confort, de bien être et d’espace. Vous souhaitez optimiser votre espace, confiez-nous votre projet architecture en nous contactant par téléphone au 06 65 04 16 38 ou par mail