Optimiser les surfaces perdues d'un appartement de 68m2 • Paris 75011

Transformer une entrée aveugle en bibliothèque bureau


Comment réunir une cuisine éloignée de la pièce de vie ?


Année de réalisation : juillet 2010
Localisation : Paris 11ème
Surface : 68 m2
Durée de l’étude : 4 mois
Durée des travaux : 4 mois
Architecte intérieur : Laetitia Viallon
Photographies réalisées après travaux par Jean Villain

Réalisation avant / après


Contexte

Situé au 2ème étage dans un immeuble datant de 1956, cet appartement de 3 pièces de 68m2 avec balcon, était d’époque !… Rien ne semblait avoir évolué depuis toutes ces années ! Néanmoins, les futurs acquéreurs pensaient que cet appartement était susceptible de correspondre à leurs besoins. Ainsi, ils souhaitaient des conseils relatifs à la qualité du bien (compte tenu de son état) et des conseils architecturaux pour transformer cet espace. Ils contactèrent le département d’architecture intérieure de Fables de murs, avant même d’avoir acquis le bien, afin de faire une offre d’achat au juste prix.

La visite conseil en architecture

Lors de la visite conseil en architecture, après avoir pris en compte le mode de vie des futurs acquéreurs, notre architecte intérieur a mis en évidence la perte de place d’environ 15% générée par une vaste entrée et par les 2 couloirs exigus de circulation. Cette organisation des pièces isole également la petite cuisine de la salle à manger/salon. Or la liaison entre ces deux espaces est importante car il est impossible d’installer une table pour que la famille déjeune dans la cuisine.
Muni de ses analyses, l’architecte intérieur a donc proposé des hypothèses pour révéler le potentiel de cet appartement et pour le mettre à l’image des futurs acquéreurs. L’architecte intérieur a optimisé l'espace initialement perdu, en attribuant de nouvelles proportions et fonctions à ces 11m2 pour qu’ils deviennent une pièce à vivre.

Description du projet

L’étude du projet d’architecture intérieure a commencé juste après la signature du compromis de manière à pouvoir débuter les travaux dès l’entrée en possession des lieux.
Le projet consiste à utiliser cette entrée comme le cœur de l’appartement, en la magnifiant et en lui attribuant plusieurs fonctions. Elle a donc été agrandie en supprimant les cloisons des 2 petits couloirs qu’elle desservait et en prenant un petit espace supplémentaire sur une chambre. Il devient alors aisé de circuler entre la cuisine et la pièce de vie. Cette liaison est accentuée par un chemin de lumière partant de la porte de la cuisine, traversant l’entrée et toute la pièce de vie.

Les portes battantes du placard de l’entrée ont été remplacées par des 2 portes coulissantes en verre laqué blanc, libérant l’emprise au sol et agrandissant visuellement l’espace grâce au reflet du verre.
En face de ce rangement, une très grande bibliothèque/bureau a pris place. Celle-ci forme un L qui va de la cuisine à la pièce de vie. Ce meuble attribue de nouvelles fonctions à cet espace central. Outre le rangement de tous les livres et CD, elle contient aussi un ordinateur créant ainsi un coin bureau. L’unité centrale se dissimule en partie inférieure et le clavier dans un tiroir invisible. En revanche, l’imprimante est dans le placard de l’entrée. Cette bibliothèque anime tout l‘appartement. Visible de toutes les pièces, elle sert à la fois de liaison et permet de repousser les perspectives au plus loin pour agrandir visuellement les pièces.

Une cheminée gaz a pris place dans le salon/salle à manger. Cet agrément est aussi visible du coin bureau. Pour prolonger visuellement le salon, le balcon a été recouvert d’un parquet en Garapa. L’œil s’arrête maintenant au garde-corps extérieur.

La salle de bain se transforme en salle d’eau/buanderie, intégrant une grande douche, un grand meuble vasque suspendu, une machine à laver, un sèche linge et des rangements. Pour compléter et agrandir la salle d'eau, la porte coulissante d’accès se constitue de deux matières : à l'intérieur un miroir réfléchit tout l’espace et à l'extérieur coté bibliothèque, un verre laqué blanc identique aux portes coulissantes du placard.

Pour unifier les espaces collectifs, la cuisine reprend le rouge du canapé et le noir de la cheminée. Elle se veut fonctionnelle permettant de cuisiner et de ranger aussi bien la vaisselle que la nourriture. Une console en granit noir s’intègre pour favoriser un déjeuner rapide et offrir un plan de travail supplémentaire.

Dans les chambres, de grands rangements s'inscrivent dans l'architecture.

Pour optimiser et valoriser un espace, l’architecte intérieur n'a laissé aucune place au hasard ; tout est pensé jusqu’au plus petit détail.
Optimiser les surfaces perdues d'un appartement de 68m2 • Paris 75011

Cheminée gaz au cœur de l'appartement et visible sur toutes les pièces

Optimiser les surfaces perdues d'un appartement de 68m2 • Paris 75011

 

Salon prolongé sur le balcon


Une cuisine rouge en harmonie avec le salon

Optimiser les surfaces perdues d'un appartement de 68m2 • Paris 75011

 

Une salle d'eau buanderie très optimisée

Optimiser les surfaces perdues d'un appartement de 68m2 • Paris 75011

Les portes coullissantes sont discrètes et ponctue l'espace de circulation

Optimiser les surfaces perdues d'un appartement de 68m2 • Paris 75011

Optimiser les surfaces perdues d'un appartement de 68m2 • Paris 75011

Confiez-nous votre projet architectural

Optimiser les surfaces perdues d'un appartement de 68m2 • Paris 75011
Pour révéler, personnaliser, optimiser votre espace, confiez votre projet à notre architecte intérieur par mail ou par téléphone
au 06 65 04 16 38.