Cloisons, doublages et contre-cloisons

Pour aménager ou restructurer un espace, il est parfois nécessaire de recloisonner


Choix des cloisons et éléments manufacturés


Quelles cloisons adopter ?

Les cloisons en aménagement sont des parois intérieures qui sont non porteuses, elles participent verticalement au partage des volumes intérieurs partiel ou total d’un logement d’un niveau total ou intermédiaire. La construction de ces éléments a évolué au fil du temps, elles sont devenues le fruit d’une standardisation puisque provenant principalement de l’industrie. Quasi finis voir finis, ces nouveaux éléments réduisent le temps de mise en œuvre, de longues préparations et permettent une propreté d’exécution incomparable dans le lieu. Un large choix de matière et de finition est proposé. Aussi l’architecte d’intérieur détourne les matières d’un univers à un autre pour répondre à de nouveaux usages et problématiques techniques quand la solution ne se trouve pas chez les fournisseurs.

Classification des cloisons

Cloisons, doublages et contre-cloisons
On peut distinguer plusieurs types de cloisons selon leur usage. La cloison de distribution intérieure pour pièces humides telles sont la cuisine, les sanitaires et salle de bains, pour pièces sèches les chambres et pièce de vie. La cloison de doublage, rapportée comme un parement protégeant l’isolation intérieure d’un mur de refend ou de façade. Les cloisons techniques séparatives, devant supporter des contraintes de sécurité incendie, d’eau abondante ou acoustique.

Cloisons fixes mobiles ou démontables

La cloison fixe est destinée à rester en place pour de nombreuses années, les éléments de construction et la technique de pose nécessitent des finitions de raccords spécifiques. La cloison qui arrive finie sur le chantier, un minimum de liaison avec l’existant est nécessaire pour la mettre en place. Enfin la cloison amovible, soit elle se déplace dans un guide ou charnières (rail) système fixe solidaire au bâti, soit en total mouvement sur patins ou roulettes dans ce cas soit repliable, soit en accordéon repliable ou articulée, et pourquoi pas souple.

Petits éléments

On distingue plusieurs techniques de mise en œuvre de ces cloisons en fonction des éléments utilisés et leur types de liaisons.
Les lames de parement, lambris avec un système de rainure et languette, aboutée en sifflet, ou clavette, qui apportent un ajustage précis et permettent la suppression des enduits de finition.
Les éléments à enduire comme les briques plâtrières, les blocs de béton et brique pleines.
Les éléments de hauteur d'étage, comme les plaques de plâtre cartonnées à enduire.

Prenez contact avec nos architectes

Partagez votre projet avec nos architectes d'intérieur soit, par formulaire soit, par téléphone au 01 43 08 56 69.