Charlotte Perriand architecte intérieur



Charlotte Perriand architecte intérieur
Architecte intérieur, Charlotte Perriand (1903-1999) a travaillé toute sa vie à la recherche sincère et constante d'un art de vivre en accord avec son temps. Cette très grande dame, qui a traversé le XXe siècle, continue d'influencer notre habitat contemporain.

Théoricienne de l'art d'habiter et architecte designer engagée, Charlotte Perriand a influencé le design et l’architecture intérieure en s'intéressant aux questions de son temps liées aux logements, aux équipements collectifs et aux nécessités fonctionnelles de l'habitat. Elle a montrée toute au long de son œuvre que l'important n'est pas les objets, mais les relations entre les Êtres humains.
Charlotte Perriand est restée au Japon entre l'automne 1940 et l'hiver 1942. Elle y occupe le poste de conseiller à l'art industriel auprès du Ministère du Commerce et de l'Industrie.
Charlotte Perriand s’associe avec Le Corbusier et collabore avec les ateliers Jean Prouvé travaillant tous les trois sur des questions avant-gardistes en mobilier et architecture intérieure. À leurs côtés, elle décide de combattre l'académisme de l’époque. En 1929, au côté de René Herbst et Pierre Chareau, elle est un des membre fondateurs de l'UAM (Union des artistes modernes), présidée par Robert Mallet-Stevens.

L’architecte intérieur Perriand réalise, avec les ateliers d’architecture de Jean Prouvé des programmes de mobiliers collectifs fonctionnels et des espaces intérieurs, se devant d'être simples et homogènes face à l'architecture. Dans cet esprit, elle développe des unités de rangement en1948, invente des cuisines intégrées en1947 et des salles de bains préfabriquées en1952.
Intervenant sur des espaces privés ou publics, Charlotte Perriand privilégie dans son approche d’architecte intérieur, une économie très étudiée de l'espace et de son occupation illustrée dans la conception de la station des Arcs en Savoie entre 1967 et 1986.
L'ensemble de sont travail souligne l'importance accordée à la relation intérieur/extérieur et sa recherche d'un rapport harmonieux entre l'homme et son milieu en utilisant des éléments constructifs normalisés.