Bien chez soi



Qui ne rêve pas d’un intérieur douillet, personnalisé, taillé sur pièce dans lequel on se sent bien, content d’y être, content d’y revenir ?
Tous nous aspirons à ce confort tant matériel qu’intellectuel, et c’est bien normal !
La plupart du temps nous pensons savoir ce qui convient le mieux pour notre nid. Si bien sûr nous sommes les seuls à déterminer ce qui va pleinement nous satisfaire. Ce n’est pas si simple !
Organiser les rangements, développer le plus d’espace possible, déterminer l’agencement, l’harmonie des couleurs, demandent du savoir faire. Livrés à nous-mêmes nous nous basons sur ce qu’il est communément appelé « avoir du goût, ou pas ». Oui, mais quel goût ? Là est tout le problème !
Quand nous pensons être capables de nous débrouiller tout seuls, le résultat même si nous en sommes heureux relève souvent de l’à peu près, et parfois pire du n’importe quoi. Tant il est vrai que nous ne pouvons pas nous targuer d’avoir toutes les compétences ; le proverbe « chacun son métier et les vaches seront bien gardées » s’applique à la vie de tous les jours et y compris à l’intime.
Souvent, trop souvent ce qu’on appelle le goût relève d’une mode passagère ou installée dans ce qui se fait ou pas, dans ce qui est bien ou pas, dans ce qui nous positionne ou pas dans l’échelle sociale. Et ainsi nous voilà confrontés à un ensemble de composition de notre espace de vie identique les uns aux autres. L’organisation du Salon, chez nous, nos amis, la famille ? il n’y a souvent de différent que la couleur du canapé ! Les rangements ? du moment qu’ils permettent de ranger notre « bazar » invisible aux yeux de tous, tout va bien ! Mais à l’usage on s’aperçoit assez vite qu’ils ne sont pas assez pratiques ou assez vastes. Ne parlons pas du volume, nous n’y songeons presque jamais. Quant à l’harmonie des couleurs , ce sont nos souvenirs de la classe du dessin et des arts plastiques qui nous guident.
Alors sommes nous condamnés à « vivre comme tout le monde » dans un espace commun, peu original, où rien ou si peu de chose révèle notre personnalité profonde ?
Non mille fois non !
Il est possible, il est souhaitable de profiter des compétences du métier – encore si peu développé – d’architecte d’intérieur.
Par sa formation, sa pratique, son savoir faire, seul l’architecte d’intérieur saura mettre en place, en partenariat, notre intérieur à nous, notre chez soi où non seulement nous nous sentirons bien, à l’aise, heureux, un chez soi pas comme celui des autres, à quelque chose près, un chez soi qui sera notre chez soi, notre chez nous, particulier et unique. L'intervention de Laetitia est fondée sur une écoute attentive de ce que nous sommes, de notre personnalité propre, de nos envies, au-delà des modes, des habitudes et des traditions, elle nous amène dans les choix d'une satisfaction totale, alliant pratique et esthétique. Alors un simple coup de fil et tout change ! S. Delbo